Protocole de transfert sur UDP

QUIC est un protocole de transfert implémenté au-dessus d'UDP. Si vous surveillez votre trafic réseau par hasard, vous verrez QUIC apparaître sous forme de paquets UDP.

Basé sur UDP, il utilise également les numéros de port UDP pour identifier des serveurs spécifiques sur une machine donnée.

Toutes les implémentations QUIC connues se trouvent actuellement dans l'espace utilisateur, ce qui permet une évolution plus rapide que ne permettent généralement pas les implémentations noyau.

Est-ce que ça va fonctionner ?

Certaines entreprises et autres configurations réseau bloquent le trafic UDP sur des ports autres que 53 (utilisé pour DNS). D'autres limitent ces données de manière à rendre QUIC moins performant que les protocoles basés sur TCP. Il n'y a pas de fin à ce que certains opérateurs peuvent faire.

Dans un avenir prévisible, toute utilisation de transports basés sur QUIC devra probablement être en mesure de faire appel à une autre alternative (basée sur TCP). Les ingénieurs de Google ont précédemment mentionné les taux d'échec mesurés dans de faibles pourcentages à un chiffre.

Cela va-t-il s'améliorer ?

Il est fort probable que si QUIC s'avère être un atout précieux au monde d'Internet, les utilisateurs voudront l'utiliser et le feront fonctionner dans leurs réseaux, ce qui permettra aux entreprises de reconsidérer leurs obstacles. Au fil des années, le développement de QUIC a progressé, le taux de réussite de l’établissement et de l’utilisation de connexions QUIC sur Internet a augmenté.

results matching ""

    No results matching ""