Flux QUIC et HTTP/3

HTTP/3 étant conçu pour QUIC, il tire pleinement parti des flux de QUIC, où HTTP/2 devait concevoir l'ensemble de son concept de flux et de multiplexage au-dessus de TCP.

Les requêtes HTTP effectuées via HTTP/3 utilisent un ensemble spécifique de flux.

Trames HTTP/3

HTTP/3 signifie la configuration de flux QUIC et l’envoi d’un ensemble de trames à l’autre extrémité. Il n'y a qu'un petit nombre fixe (huit!) de trames connues dans HTTP/3. Les plus importants sont probablement:

  • HEADERS, qui envoie des en-têtes HTTP compressés
  • DATA, envoie le contenu des données binaires
  • GOAWAY, veuillez arrêter cette connexion

Requête HTTP

Le client envoie sa requête HTTP sur un flux QUIC bidirectionnel initié par le client.

Une requête consiste en une seule trame HEADERS et peut éventuellement être suivie d'une ou deux autres trames: une série de trames DATA et éventuellement d'une trame HEADERS finale pour terminer.

Après avoir envoyé une requête, un client ferme le flux pour l’envoyer.

Réponse HTTP

Le serveur renvoie sa réponse HTTP sur le flux bidirectionnel. Une trame HEADERS, une série de trames DATA et éventuellement une dernière trame HEADERS.

En-têtes QPACK

Les trames HEADERS contiennent des en-têtes HTTP compressés à l'aide de l'algorithme QPACK, QPACK est styliquement similaire à celui de la compression HTTP/2 appelée HPACK (RFC 7541), mais modifiée pour fonctionner avec des flux livrés dans le désordre.

QPACK lui-même utilise deux flux QUIC unidirectionnels supplémentaires entre les deux terminaisons. Ils sont utilisés pour transporter des informations de table dynamique dans les deux sens.

results matching ""

    No results matching ""