La procédure

Le protocole QUIC originel a été conçu par Jim Roskind chez Google et a été initialement mis en œuvre en 2012, puis annoncé publiquement au monde en 2013 lorsque l'expérimentation de Google s'est élargie.

À l'époque, il était toujours prétendu que QUIC était l'acronyme de "Quick UDP Internet Connections", mais il a été abandonné depuis.

Google a mis en œuvre le protocole et l'a ensuite déployé à la fois dans son navigateur beaucoup utilisé (Chrome) et dans ses services côté serveur beaucoup utilisés (Google search, gmail, youtube, etc...). Ils ont répété les versions du protocole assez rapidement et, avec le temps, ils ont prouvé que le concept fonctionnait de manière fiable pour une grande partie des utilisateurs.

En juin 2015, le premier brouillon Internet pour QUIC a été envoyé à l'IETF pour une standardisation, mais il a fallu attendre la fin de l'année 2016 pour qu'un groupe de travail QUIC soit approuvé et lancé. Mais ensuite, il a immédiatement décollé avec beaucoup d'intérêt de la part de nombreux partis.

En 2017, des chiffres cités par les ingénieurs de QUIC chez Google ont indiqué qu'environ 7% de tout le trafic Internet utilisait déjà ce protocole. La version de Google du protocole.

results matching ""

    No results matching ""