URLs HTTPS://

HTTP/3 sera exécuté en utilisant des URLs HTTPS://. Le monde est rempli de ces URLs et il a été jugé peu pratique et tout à fait déraisonnable d'introduire un autre schéma d'URL pour le nouveau protocole. Tout comme HTTP/2 n'a pas besoin d'un nouveau schéma, HTTP/3 non plus.

La complexité supplémentaire de la situation de HTTP/3 réside toutefois dans le fait que, lorsque HTTP/2 était un nouveau moyen de transporter HTTP sur le réseau, il était toujours basé sur TLS et TCP comme l'était HTTP/1. Le fait que HTTP/3 soit effectué sur QUIC change les choses en quelques aspects importants.

Les anciennes, en texte clair, URLs HTTP://, seront laissées telles quelles et, au fur et à mesure que nous avançons dans le futur avec des transferts plus sécurisés, elles seront probablement de moins en moins utilisées. Les requêtes adressées à ces URLs ne seront tout simplement pas mises à niveau pour utiliser HTTP/3. En réalité, ils passent rarement à HTTP/2 non plus, mais pour d'autres raisons.

Connexion initiale

La première connexion à un hôte récent, non visité précédemment pour une URL HTTPS:// devra probablement être établie via TCP (éventuellement en plus d'une tentative parallèle de connexion via QUIC). L'hôte peut être un ancien serveur sans prise en charge de QUIC ou il peut y avoir une boîte intermédiaire entre les obstacles empêchant le succès d'une connexion QUIC.

Un client et un serveur modernes négocieraient probablement HTTP/2 lors du premier handshake. Lorsque la connexion a été configurée et que le serveur répond à une requête HTTP du client, le serveur peut informer le client de sa prise en charge et de sa préférence pour HTTP/3.

results matching ""

    No results matching ""